Un docupoème avec des habitants du quartier des Bois-Blancs (Lille). Réalisé dans le cadre des "Fenêtres qui parlent 2018". Contient (dans le désordre) du football de marécage, des maisons pour samouraïs, des macarons, des trous d’hommes, des bombardements, des tentes igloo, des briques molles, des bateaux-ventouses, du charbon dans les baignoires, une manifestations d’enfants sanguinaires, des brise-glaces, un cœur étanche, un carnet de poésie, un vent qui mord, des pommes de terre sous le macadam, un château de mémoire, et beaucoup plus encore !

Si vous voulez juste le son, vous pouvez le télécharger au format mp3 grâce au lien ci-contre.

Documents joints