Bon alors il se trouve que je passe un certain temps à écrire des chansons, même si ce n’est pas mon activité principale. Les textes suivants ont été écrits à différentes dates et ne sont pas plus classés que ça, du moins pour l’instant.

Chorale à vapeur

Surfeur du hasard, passe ton chemin, ici tu ne trouveras que les partitions et quelques enregistrements de la Chorale à Vapeur. Attention : apparemment il vaut mieux télécharger les PDF avant des les imprimer, sous peine de voir des caractères exotiques remplacer les notes sur la partition…
ATTENTION tous les enregistrements ne sont pas forcément à la bonne hauteur, il faut que je fasse un peu de ménage, il y a eu quelques transpositions…
PROCHAINES RÉPÉTITIONS :
23 mai 20h à Métalu
30 mai 20h à (...)

Le sauvage

Sur l’air des Sauvages de Jean-Philippe Rameau.
Ce nain risible, ce nain risible
Du haut de son château gouverne sans pudeur
Liberticide, il prend pour cible
Les pauvres étrangers qui vivent dans la peur
Ce nain risible, ce nain risible
Du haut de son château gouverne sans pudeur
Liberticide, il prend pour cible
Les pauvres étrangers les gitans les chômeurs
Et nos retraites, et nos retraites
Horreur son objectif est de les supprimer
Ciel ! Ciel ! Qu’il nous maltraite
Toute la France (...)

Cheval je t’aime

Comme dirait Caradec, voici une chanson qui attend sa musique. Je pencherais vers un truc sombre et torturé genre Gérard Manset, ou alors franchement musique de variété, pour instaurer un contraste rigolo.
l’arc-en-ciel de bonheur
a surgi du néant
je suis sur mon séant
et je pleure
la pluie d’étoiles filantes
baigne mon front meurtri
d’une dissymétrie
chancelante
un frisson extatique
envahit tout mon corps
y plaquant un accord
électrique
les momies de l’oubli
sont sur le point de mordre (...)

Rap en baskets

Pour autant que je me souvienne, ce texte a été écrit pour un musée de la chaussure situé en Corse. Impossible de me souvenir s’ils l’ont utilisé, mais franchement ça m’étonnerait.
Si tu veux pas te retrouver dans les choux Pense à mettre ton bout de caoutchouc Non mon pote je te conseille pas de mettre Une capote sur ta quéquette Mais de bien lacer tes baskets Pour s’balader le cœur léger dans les ruelles Ou sur les pentes enneigées Y a rien de tel Pour s’immerger dans la mer Égée Et terminer les travaux (...)

Les jardiniers de l’espace

Un projet de chanson pour le débarquement des Venus d’Ailleurs sur leur bateau Œ. Jamais mis en musique, mais l’esprit du truc était grandiloquent et zeuhl tendance second degré.
nous sommes venus sans haine pour planter la petite graine
il n’est pas de dictature quand il s’agit de boutures
l’opération marcottage n’a rien d’une prise d’otages
et plutôt qu’on s’assassine mélangeons-nous les racines
nous portons dans nos cœurs le rêve viscéral de jardiner sans peur dans l’espace intersidéral
dans notre (...)

Morale nautique

bonnet serré collet monté maillot moulant muscles saillants couloir bondé vision étroite espace obtus angle fermé moment gênant jambes tendues ongles saillants douleur aiguë où passer comment dépasser les autres nageurs j’ai une moyenne à tenir j’ai un rang esprit obtus esprit fermé esprit étroit mission remplie

Le fil de l’eau

l’eau
de l’eau
le fil de l’eau
coudre le fil de l’eau
la machine à coudre le fil de l’eau
l’inventeur de la machine à coudre le fil de l’eau
la femme de l’inventeur de la machine à coudre le fil de l’eau
la sagesse de la femme de l’inventeur de la machine à coudre le fil de l’eau
la dent de sagesse de la femme de l’inventeur de la machine à coudre le fil de l’eau
la radio de la dent de sagesse de la femme de l’inventeur de la machine à coudre le fil de l’eau
les résultats de la radio de la dent de (...)

Électrolyse de l’eau

Pour commencer versons dans la piscine
Un gros bidon d’acide chlorhydrique
Ou à défaut du gros sel de cuisine
Pour stimuler la réaction chimique
Dans le bassin plongez les électrodes
Branchez le générateur de courant
Le voilà le moyen le plus commode
Pour dissocier de l’eau les composants
Car sous l’effet du courant électrique
Il se produit l’oxydoréduction
Nous révélant la nature oxhydrique
Du liquide au sein duquel nous nageons
Deux H2O donne O2 plus 4H plus
Quatre H deux O donnent deux H (...)

Quinine de piscine

Dans le grand bassin
Pourfendant les eaux
Je trace des lignes
Vêtu d’un maillot
Qui sent fort le chlore
Si l’élément chlore
Poison assassin
Détruit mon maillot
On verra mes os
J’ai gardé la ligne
Au bout de la ligne
Je cause avec Laure
Nageant sur le dos
Ondoyant bassin
Au glabre maillot
Les flancs du maillot
Portent blanches lignes
Adidas au sein
C’est là le folklore
Des nageurs dans l’eau
Je suis bien dans l’eau
Je vois des maillots
Et des fleurs éclore
Je pêche à la ligne
Des (...)

L’Oiseau mouche

Cette chanson a été écrite à partir de la page Wikipedia consacrée aux oiseaux-mouches, pour les 30 ans de la compagnie du même nom, à Roubaix.
Je voudrais chanter les louanges De la famille des trochilidés Ce sont des animaux étranges Déjà s’appeler comme ça c’est une drôle d’idée
On sait par de nombreuses études Qu’ils ne vivent qu’en Amérique À presque toutes les latitudes Même dans les zones périphériques
Ce sont des oiseaux minuscules Parfois seulement 2 centimètres Pour se reproduire ils s’en vont Se (...)

Starship troopers

Dans un futur lointain, un conflit intergalactique Oppose de gros insectes à une alliance terrestre Je tenais à vous raconter ce film en musique C’est pourquoi je me suis fait accompagner d’un ochestre
Au début du film, une grosse météorite Provenant de l’espace tombe sur Buenos Aires Sur terre c’est la panique, car la ville est détruite Alors l’alliance terrestre envoie les CRS
Je dois dire que dans cette société du futur Tu n’es rien si tu n’as pas fait ton service militaire Et pour les jeunes qui (...)

Le bal des hamsters

À l’ambassade du Mexique Il y avait un bal masqué Comme il aimait bien la musique Plimtitok voulut y aller L’ambassadeur était obèse Il suçait des rochers Suchard Et les sous-préfet de Corrèze Portait des collants léopard Le secrétaire général De la Commission Paritaire Auprès du Comité Central Était déguisé en hamster Mais l’objet de tous les regards dragueurs Celle sur qui tous les gradés Dardaient leurs yeux ardents C’était une belle renarde Et Plimtitok montait la garde En la regardant Soudain la (...)

Les perversions de la jeunesse

Mon ami, ta prose abrasive M’a mis les cheveux en bataille J’aime le son de ta salive Ma surdité n’est qu’un détail Et sous l’effet de ta morsure Ma langue a changé de couleur Mais je ne crains plus la douleur O, j’aime quand tu me tortures ! Sur ma poitrine un sécateur A laissé une cicatrice C’est pas du travail d’amateur Elle plonge jusqu’à ma matrice Et quand tu prends ta cigarette Pour dessiner sur mon visage J’ai beau crier "arrête ! arrête !" Tu continues ton (...)

Chanson de la lune

Pourquoi ce croissant dans le ciel Alors qu’il y a dix jours à peine Pendant notre lune de miel Je me souviens qu’elle était pleine La lune était pleine de miel La lune de miel était pleine La lune était mienne La lune était tienne Ma lune était dans un tunnel Et j’avais perdu mes lunettes Mais j’ai couru à perdre haleine A la lueur d’une allumette Reine des astres et des marées Tu as dû me trouver bien rustre Chez toi tout n’est qu’ordre et beauté Lustre, crabe et velouté Ta lune était un grand (...)

La B. attitude

Ce texte a été chanté pour la première fois cité Saint-Maurice à Lille-Fives le 18 août 2002.
Saint Maurice Aurait voulu être un artisse Mais s’est pris les pieds dans l’tapis Et a fini dans la police Décapité au couteau suisse Au nom du père au nom du fils Que Dieu tout puissant te bénisse Faut bien que l’histoire se finisse
Tu t’es fait couper la tête Mon maurice à moi c’est toi Mais mon dieu c’que t’as l’air bête Avec ta tête sous l’bras
Sainte Agathe Négociait les accords du Gatt Mais (...)

Beau présent pour Saint-Maurice

Ce texte a été chanté cité Saint-Maurice à Lille-Fives le 18 août 2002.
Maurice, artiste né au Caire, eut un immense succès en sa maturité. Certes marié à une institutrice, Maurice aimait à ensemencer sa maîtresse (une actrice) en catimini. Caresser sa crinière satinée, sentir ce musc entre ses seins nus, insérer ce truc entre ses reins... Maurice aimait ces étreintes sans censure.
Mais Maurice était un métis itinérant. Et en ces années anciennes, maints racistes écumaient ces terres suisses, suscitant (...)

Qu’as-tu contre les mouches ?

Qu’as-tu contre les mouches ? Un long ruban qui colle Suspendu au plafond Elles volent et s’y collent Et leurs petites pattes Font de jolis dessins Et leurs petites ailes Font un boucan d’enfer Au bout d’un certain temps Il faut changer l’ruban D’abord il n’y a plus de place Et puis c’est dégueulasse Toutes ces mouches crevées Qu’as-tu contre les mouches ? Une vieille rancoeur Qui tourmente mon coeur Car mon père et ma mère Furent mangés par des mouches Quand j’étais p’tit garçon Depuis la simple (...)

Le pape est mort

La digestion est lente et difficile Le pape est mort et l’énergie fossile La vie est douce et l’esclave docile Qui berce mon hamac en clignant des sourcils
Faites gonfler ma vessie natatoire Le pape est mort et la matière noire La vie est belle et l’esclave barbare Qui peigne mes cheveux et remplit la baignoire
Le pape est mort Il ne viendra plus faire le pitre A la fenêtre avec sa mitre
Le pape est mort Il est tout seul dans son linceul Il est tout pâle dans son linge sale
Le pape est mort Et (...)

L’huissier

Chanson composée à l’occasion du procès d’Olivier, accusé d’avoir outragé un huissier lors de l’expulsion d’un squat lillois. Armé d’un complet-cravate Ce larbin des possédants S’amuse à vider des squats Et possède encor ses dents Il connaît pas son bonheur De les avoir conservées Il faut croire que les squatters Ne sont pas des énervés Malgré tout, ce vieux pervers Prétendant qu’y a préjudice Traîne un copain en justice C’est vraiment l’monde à l’envers Un jour viendra je l’espère Où cette engeance (...)

La femme à poils

J’me souviens plus bien de tes poils pubiens Ta pilosité pourtant m’excitait Je n’accepte pas que les poils t’embêtent Qu’ce soient ceux des bras ou ceux des gambettes Si tu veux séduire ne fais pas d’histoires Cesse de t’enduire de dépilatoire Jette ton rasoir, oublie l’Oréal Moi je veux ce soir une femme à poils Tu t’épiles, je m’efface Et tranquille, le temps passe Imbécile, je me lasse Tu t’épiles, je fais face Je ne me rappelle pas l’odeur sous tes bras Je suis hermétique à tes (...)

Tous les jours

Tous les jours Un hippopotame Traverse la rivière Tous les jours Une vieille dame Couchée sur une civière Tous les jours Une fleur en plâtre Posée dans un cimetière Tous les jours Des fumées noirâtres Polluent la terre entière Tous les jours Un spéculateur Tombe du 15e étage Tous les jours Après 18 heures Le gardien nettoie les cages. En fait, dans cette chanson, J’ai voulu dresser un constat d’échec, Un jugement désabusé et désenchanté Sur ce monde qui court à sa perte. Mais avec quand même un (...)

Le vieux Jean-Pierre a une ferme

Une chanson qui dénonce les ravages de l’agriculture intensive. Comme toute chanson engagée, elle se joue à la guitare.
Le vieux Jean-Pierre a une ferme, iaiao Et dans sa ferme y a des canards, iaiao Mais ça fait pas coin-coin, il s’est fait arnaquer C’étaient des canards laqués
Le vieux Jean-Pierre a une ferme, iaiao Et dans sa ferme y a des cochons, iaiao Et ça fait du lisier, et quoi que vous disiez Il ramasse des subventions
Le vieux Jean-Pierre a une ferme, iaiao Et dans sa ferme y a du (...)

Quand mon pépé

Quand mon pépé se produisait Il fallait verrouiller les portes Car il était spécialisé Dans la musique de chambre forte Au fond de son laboratoire Une antique cave voûtée Pépé me faisait écouter De la musique de chambre noire Habillé d’un pull en mohair Pépé pédalait sur son orgue En exécutant avec morgue De la musique de chambre à air Mais on le retrouva tout roide Métamorphosé en glaçon Il venait de trouver le son De la musique de chambre (...)

Taenia Solium

Cette chanson a été écrite spécialement pour la compilation éponyme, dont 2000 exemplaires ont été distribués gratuitement.
Je veux vous parler d’un horrible animal
Qui s’établit dans l’appareil digestif
Sans scrupule aucun cet hôte intempestif
Choisit d’habiter mon tube intestinal
J’reviens du labo j’ai fait les analyses
Je suis effondré l’diagnostic est formel
Un ver solitaire a posé ses valises
Dans un des recoins de mon intestin grèle
En mangeant du porc on prend parfois des risques
Moi j’ai mis (...)